SOS'Animals


Parce-que leurs vies sont entre nos mains, nous devons les protéger : agissons ensemble.
 
AccueilMembresGroupesCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Sos-animaux est désormais admin !

Partagez | 
 

 ¤ Le barrage chinois : Les Tois-Gorges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veritas



Féminin Localisation : France, vers Genève
Messages : 2348
Age : 23

MessageSujet: ¤ Le barrage chinois : Les Tois-Gorges   Ven 29 Jan - 21:19

A Badong, survivre au barrage des Trois-Gorges



En 2003, quand le barrage des Trois-Gorges à été construit, il retient plus de 185m d’eau, plus d’un million trois cent personnes ont été obligés de quitter leur maison. Et 116 villages ont disparut. Le niveau du fleuve, est en 2007, plus élevé de 90 m par rapport à son étiage précédent. En 2008 il à monté d’une vingtaine de mètre de plus au moment de la mise en service définitive du barrage.
Le gouvernement à vanté, pendant plusieurs années, leur barrage qui permettait d’alimenter en électricité le centre du pays, à contrôler des crues dévastatrices du fleuve qui faisait beaucoup de mort : 3000 000 personnes au XXème siècle et à assurer une navigation plus facile.
Mais plusieurs années après Pékin à admit que la grandeur du projet n’était pas parfaite, elle avait des défauts et conséquences. En octobre 2007, le responsable des Trois-Gorges, auprès du Conseil d’Etat, a adressé une liste alarmante sur l’environnement. Des érosions rapides des berges avaient lieu, raréfaction et pollution des eaux d’un réservoir de 39 milliards de mètres cubes qui risquerait de devenir un égout, des terres arables, etc. « On ne peut pas sacrifier notre environnement contre de prospérité à court thème », a prévenu M. Wang.
Il y a aussi des difficultés à venir. Après l’évacuation quasi-totale de l’ancienne ville, la plupart des habitants sont relogés dans une nouvelle ville en hauteur. Seulement l’érosion des sols menace de provoquer des glissements de terrain. Du coup les autorités de Badong ont donc pris une décision. Les habitants devraient être relogés dans une nouvelle ville plus en hauteur sur les flancs de la montagne. Elle est en construction et il y aura des restaurants, des hôtels et des boutiques de mode.
Les habitants de la « seconde ville » entendaient des rumeurs comme quoi il allait y avoir une évacuation en 2008 mais ils ne connaissaient pas ce que l’avenir leur réserverait. Les habitants ont essayés de contacter les responsables locaux pour savoir si c’était la cause des gisements de terrain mais ils ne voulaient pas répondre.
Le problème d’un nouveau déménagement est que seulement les riches pourront se payer un nouvel appartement. Le gouvernement à reçut un total égale à 200 millions d’euros pour lutter contre les gisements de terrant. Mais les habitants ne savent pas pour quoi cette argent à été dépensé.
Pékin avait été averti par ses experts quinze ans avant la construction des Trois-Gorges, en 1994. Ils avaient annoncé qu’il y aurait plus d’aspects négatifs que positifs. Un tiers des législateurs avaient voté « non » ou s’abstenaient.


Malgré leur impact négatif sur l’environnement, les projets de barrages se multiplient


Le premier ministre Wen Jiabao donne l’impression d’avoir pris conscience de l’impact sur l’environnement, pourtant il continu toujours à construire des barrages. Le pays à besoin de beaucoup d’énergie produite par les centrales hydroélectriques. De nombreux projet de retenu d’eau sont prévus sur les fleuves Brahmapoutre, Mékong et des rivières s’écoulant dans les basses terre s’écoulant depuis l’Himalaya.
Cette pollution contaminent aussi des affluents du Yangzi (fleuve bleu), très éloigné des Trois-Gorges, comme à Gongtan, situé à six heures de train plus au sud de l’immense municipalité autonome de Chongping. En 2007, le vieille ville aux maisons de bois traditionnelle des minorités ethniques miao et dujia, ont été détruite.
e la région, mais la Wu a inondé Gongtan. Il y a aussi une dizaine d’autres retenu d’eau sur cette même rivière. Les maisons sont déconstruites et reconstruite dans le nouveau Gongtan. Certains chinois ne sont pas déçut de devoir partir, ils sont même satisfait de quitter leur vieille maison pour pouvoir être relogé dans une nouvelle maison avec de l’eau courante. Les habitants pensent qu’ils vivront mieux une fois installée dans leur nouvelle maison, ils auront un terrain, de l’argent, et une maison neuve.



Source : Le Monde, 19/11/2007, p4, Bruno Philip.
Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Le barrage chinois : Les Tois-Gorges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» barrage des trois gorges en chine
» CHINE : 10 ans après, le barrage des Trois Gorges fait des émules
» Les gorges de la jordanne
» Coup de gueule!! Barrage sur le Rio Xingu
» CHOIX DES ETALONS ! le casse tête chinois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS'Animals :: Agir ensemble :: L'Homme & la Planète :: L'Environnement :: Sujets-
Sauter vers: